Température de service 10-12° C
Accords mets Apéritif, foie gras en brioche, morilles à la crème, volailles pochées à la crème, gâteau aux épices, gratin de fruits chauds
Température de service 10-12° C
Accords mets Apéritif, cuisses de grenouilles, saumon fumé, crustacés, risotto aux langoustines, gratin de queues d’écrevisses, truite ou sole aux amandes, tomme, reblochon

Véritable trésor du patrimoine ampélographique valaisan, le Cornalin peut se flatter d’être l’un des cépages les plus anciennement plantés dans le canton. Il est aussi déjà mentionné dans des écrits datant de 1313. Suscitant l’enthousiasme des connaisseurs, il connaît un réel essor depuis quelques années. Exigeant les premières places au soleil des coteaux de Sierre, de maturité très tardive et capricieuse, le Cornalin doit à sa suprême aristocratie son retour à l’avant-scène. Doté d’une robe aux reflets violacés, il offre un bouquet et une bouche délicieusement complexes où domine la cerise noire, d’une jeunesse certes un peu turbulente mais superbe, que l’âge transcende en finesse d’anthologie !

cornalin

Température de service 14-16 °C
Accords mets Perdrix rôtie, pintade rôtie, cailles, pigeons, gibier à plume, plateau de fromages

Marié à d’autres cépages, mais toujours majoritaire, le Pinot noir donne à la Dôle sa structure, son épine dorsale, sachant gracieusement mêler à sa chair et à ses effluves l’apport du Gamay et d’autres cépages rouges.

dole

Température de service 14-16 °C
Accords mets Noix de veau braisée, poitrine de veau farcie, escalopes de veau panées, fondue bourguignonne, poulet rôti, lapin à la moutarde, magret de canard, filet de bœuf, plateau de fromages

Bien que répertoriée officiellement dans les vins blancs, la Dôle Blanche s’apparente à la Dôle puisqu’elle est issue des mêmes raisins pressés en blanc. Son style s’accorde à la sensibilité de notre temps et à une cuisine goûteuse qui demande des vins bien structurés. D’une bouche fraîche et vineuse, la Dôle Blanche conjugue le charme et la vivacité du vin blanc avec l’assise du vin rouge, dans un ensemble harmonieux, fin, complet et équilibré. Certains l’appellent Œil-de-Perdrix quand elle est issue exclusivement de Pinot noir.

dole

Température de service 10-12° C
Accords mets Champignons à la crème, côtes de veau à la crème, ris de veau, viande froide, poulet grillé, pintade, lapin, cuisine estivale, fromages bleus

Nichée dans les meilleures expositions des coteaux de Sierre, l’Ermitage donne un vin somptueux, d’un corps sculptural, séduisant par son intensité aromatique, évoquant framboise et truffe blanche. Si on le rencontre fréquemment vinifié en blanc sec, l’Ermitage se décline aussi en vendanges tardives dans des harmonies amples, profondes et veloutées. Capable d’évoluer durant plusieurs années, l’Ermitage prend alors des bouquets de miel, de cire d’une rare complexité.

Température de service 10-12° C
Accords mets Apéritif, saumon rôti sur sa peau, ris et rognons de veau, volailles pochées à la crème, fromages d’alpage, chèvre frais, plateau de fromages

Le Fendant est par excellence le vin de l’apéritif et de l’accueil ! Sec, franc et racé. C’est le vin de tous les âges, de toutes les conversations, de tous les milieux. Vendangé à maturité optimale, il allie dans ses saveurs, finesse, fraîcheur et élégance. Très sensible à l’empreinte des terroirs, le Fendant nuance subtilement ses expressions. Il s’orne à Sierre d’une note minérale valorisant son terroir.

 

Température de service 10-12° C
Accords mets Apéritif, raclette, fondue, mets au fromage, assiette valaisanne, fromages d’alpage, fromages à pâte dure, soupe de poissons, salade de crevettes, de fruits de mer, charcuterie, moules marinières ou farcies, poissons frits, grillés ou meunière

Célébré pour ses arômes flamboyants, à la fois de notes de fruits rouges épicés et racés, le Gamay ne pouvait qu’éprouver un coup de foudre pour les terroirs schisteux, calcaires des coteaux de Sierre ! Tout en rondeur, charmeur et ensorcelant, le Gamay se révèle ici d’une étonnante intensité aromatique. Il apporte en dot à la Dôle son caractère friand et rafraîchissant.

gamay

Température de service 12-14 °C
Accords mets Charcuterie, terrine de foie de volaille, boeuf miroton, boeuf en daube, boeuf bourguignon, fricassée de lapin, pot au feu, foie de veau, côtes de porc, rôti de porc, plateau de fromages
Température de service 10-12° C
Accords mets Foie gras au naturel, fruits de mer en sauce relevée, émincé de veau au curry, plats aux fruits exotiques, fromages bleus, pain d’épices

Le vin de cépage absolument autochtone est passé dans la légende pour le réconfort qu’il apporterait aux accouchées ! L’Humagne Blanche sur sol sierrois ravit par sa vinosité, sa chair finement acidulée, ses saveurs discrètement fruitées. C’est un vin qui exige une garde de trois à quatre ans pour exprimer sa subtilité.

 

Température de service 10-12° C
Accords mets Mousse ou terrine de foies de volailles, terrine de canard au poivre vert, terrine de gibier, jambon fumé, fromages d’alpage, tomme, plateau de fromages

Bien que d’origine valdotaine, l’Humagne rouge a une âme authentiquement valaisanne. Elle séduit par son tonus, ses notes fauves où se mêlent des fragrances de landes et de baies sauvages. Bien constituée, elle offre une charpente solide et patinée. Après une attaque franche et vive, le fruit emplit le palais, laissant dans son sillage des impressions d’une éclatante vitalité.

humagne rouge

Température de service 14-16 °C
Accords mets Aiguillettes de canard, pigeonneaux aux champignons, poulet rouge sauté aux champignons des bois, contre-filet aux champignons, rôti de bœuf au jus, entrecôte ou steak au poivre, selle de chevreuil, médaillons de cerf, plateau de fromages

Dans l’ordre d’importance des cépages blancs, le Johannisberg (Sylvaner ou Gros Rhin) occupe la deuxième place sur nos coteaux. Dans la vallée du Rhône, il s’est imposé dans les terrains légers, schisteux et graveleux qui lui prodiguent un fruit musclé, empreint d’une touche d’amande. Les vendanges tardives apportent au Johannisberg un profond moelleux, sans le faire renoncer à sa fermeté de ton. Il s’élève alors à un niveau de grande classe. Dans la région des coteaux de Sierre, il conjugue la puissance et l’élégance en bouche, un nez « fruits murs complexes », voire épicés, fumés.

johannisberg

Température de service 10-12° C
Accords mets Apéritif, asperges, choucroute, crustacés (homards, langoustes, coquilles Saint-Jacques), poissons frits, tarte à l’oignon, cassolette de champignons, fromages à pâte molle

Le Pinot Gris, baptisé Malvoisie chez-nous est avide de chaleur. Combes et terrasses rôties de soleil sur les coteaux de Sierre, comblent ses vœux, en parant ses baies de teintes rouille et violacée. Toujours ardente et généreuse, la Malvoisie s’orne d’une robe d’or soutenue et ses arômes délicats de coing ou de camomille parfument un corps souple et harmonieux. Déclinée en moelleux, surmaturée, elle s’enrichit d’une rondeur veloutée aux arômes de cire d’abeilles. C’est le vin de bonne garde.

malvoisie

Température de service 10-12° C
Accords mets Malvoisie sèche (Pinot gris) Apéritif, saumon fumé, feuilleté de champignons des bois, morilles, poissons braisés, volailles pochées à la crème, mets au curry, fromages aux fruits ou aux noix, reblochon

Le Muscat à petits grains donne un vin d’une grande puissance olfactive, d’un bouquet musqué très typé, avec ses fragrances de litchis ou de pétales roses. Tout en fraîcheur, très vif et tout aussi aromatique en bouche, il doit être bu dans les deux à trois ans. A Sierre, dans une terre sèche, aride, avec un climat de steppe, il s’épanouit sur ce terroir de prédilection.

muscat

Température de service 10-12° C
Accords mets Apéritif, bisque de homard, risotto aux asperges, salade tiède au vinaigre balsamique, tarte aux pommes, salade de fruits

Implanté autrefois exclusivement dans les vignobles du Haut-Valais, il s’appelle Heida qui signifie « très vieux). Aujourd’hui il est également à l’honneur dans les hauts des coteaux de Sierre où il prend le nom de Païen. Ses qualités et son originalité sont pleinement reconnues. Délicieusement parfumé dans des arômes exotiques, mentholés, citronnés, il offre une bouche fraîche et onctueuse, pleine de vivacité et d’une belle persistance.

paien heida

Température de service 10-12° C
Accords mets Soupe au pistou, assiette valaisanne, bollito misto avec sauce verte à l’ail, poissons sauve tartare, fromages d’alpage

Spécifiquement valaisanne, la Petite Arvine est une perle rare et précieuse. Elle exige d’être logée dans des parchets privilégiés. Sa chair fine, fondante et délicate confère au vin une typicité inimitable, d’une suprême distinction. Racée et virile, elle met l’âme en fête dans des parfums de fleurs et de fruits (agrumes et fruits exotiques). Vigoureuse au palais, elle émerveille par sa délicatesse et sa complexité, concluant sur une touche saline caractéristique. La surmaturation lui apporte concentration et richesse aromatique, sans trahir sa finesse et sa légendaire harmonie. C’est un vin que l’on peut boire jeune, mais qui possède un potentiel de garde de quelques années.

petite arvine

Température de service 10-12° C
Accords mets Apéritif, plateau de fruits de mer, terrines de poissons, crustacés, truite à l’oseille, ris de veau au cresson, fromages d’alpages, tomme, fromages salés
Température de service 10-12° C
Accords mets Quiche lorraine, fettucine au beurre, saumon sauve hollandaise, quenelles de poisson, blanquette de veau, camembert, fromages de chèvre

Pinot-Noir

Température de service 14-16 °C
Accords mets Pintadeau aux morilles, rosbif chaud, côte de bœuf, châteaubriant, tournedos béarnaise, gigot et carré d’agneau, perdreau rôti, ris de veau en cocotte, fromages à la crème

Cépage ethnique par excellence, première fois cité en 1313, ce vieux cépage exigeant pour le vigneron, alternant, rustique, produit un vin aux multiples facettes. A la fois résineux, sèveux, floral et à la finale salée. Sierre est son berceau historique. A l’époque vinifié dans le Val d’Anniviers sous la dénomination de Vin des Glaciers.

reze

Température de service 10-12° C
Accords mets Langoustines et homard grillés ou mayonnaise, truite ou daurade aux champignons, brochet braisé à la crème, médaillons de veau aux herbes, choucroute, cuisine chinoise, fromages d’alpage, fromages à pâte molle
Température de service 10-12° C
Accords mets Rillettes, charcuterie, avocats, salade niçoise, soupe de poissons, sardines grillées, rôti de porc froid, cuisine estivale, cuisine exotique, fromages, à pâte molle

Que de fougue et de passion dans les épousailles de la Syrah du Valais ! Introduite en Valais en 1926, elle connaît depuis un bel essor sur nos coteaux choyés par le soleil, propices à sa maturité tardive. En terroir sierrois, la Syrah donne le meilleur de son fruit concentré, puissant, égrenant d’amples arômes de baies noires et d’épices, tapissant tout le palais de sensations fortes et gourmandes, de tannins voluptueusement réglissés. Quelle structure, quelle vigueur, quelle persistance elle peut arborer ! Des atouts capables de défier le temps.

syrah

Température de service 14-16 °C
Accords mets Dinde farcie aux marrons, râble de lapin au genièvre, viandes rouges braisées, côte de bœuf à la moelle, navarin d’agneau, cailles farcies, perdrix aux choux, gibier, plateau de fromages

Copyright © 2015 Les Coteaux de Sierre

Tous droits réservés